Association loi 1901

Notre association culturelle a pour objet de faire connaître le Principe, incarné par l’Aîné de la Maison de BOURBON, avec des études, des réunions, des conférences à caractère historique relatives à l’histoire des Capétiens. Elle réunit tous les Français fidèles à la Monarchie.

PRINCIPE

« Loi de succession à la couronne de France ». Ensemble de lois fondamentales, forgées au fil du temps et qui déterminent l’héritier de la couronne. (Ordre de succession)

Actuellement, c’est Monseigneur Louis de BOURBON, Duc d’Anjou qui est Roi de droit. Il est le Chef de Maison et à ce titre porte les Armes pleines de France, il est dépositaire des Grands Ordres de Chevalerie Royaux, et reconnu comme Chef de Maison aussi bien par les CINCINNATI, où il représente le Roi Louis XVI, que par le Vatican… pour n’en citer que quelques uns.

PRINCE LOUIS DE BOURBON, LOUIS XX

Chef de la Maison de Bourbon, né à Madrid le 25 Avril 1974, 760 ans jour pour jour après Saint Louis. Il a succédé à son père Alphonse II, Duc d’Anjou, à la mort de celui-ci le 30 Janvier 1989.

Il assure la maîtrise des anciens ordres Royaux français. Il est Grand Maître de l’Ordre du Saint Esprit. Le 24 Janvier 2000, au Château de Versailles il a été fait Bailli Grand Croix d’Honneur et de Dévolution de l’Ordre de Malte.
Marié le 6 Novembre 2004 à Mademoiselle Marie-Marguerite Vargas y Santaella à la Romana, République Dominicaine. Il vit entre Caracas au Venezuela et Madrid Il travaille dans la finance internationale.

Il se déplace souvent en France avec son épouse. Répondant à l’invitation du président de la République, ils ont participé le 12 septembre 2008 à la réception de Sa Sainteté le pape Benoît XVI au palais de l’Élysée, puis ils se sont rendus dans l’après midi sur la péniche de l’ Ordre de Malte qui accueille sur la Seine les sans-logis. Le lendemain, ils ont assisté sur la tribune d’honneur, à la messe célébrée par notre Saint Père le pape Benoît XVI sur l’esplanade des Invalides.

Comme chaque année en septembre, l’Institution Nationale des Invalides commémore sa fondation par le Roi Louis XIV et les autorités civiles et militaires invitent le successeur du fondateur; Monseigneur le Duc d’Anjou s’est donc rendu en compagnie de Madame la Duchesse d’Anjou à la messe commémorative.

Le 3 Juin 2007, ils étaient aussi à Paris pour le baptême de leur fille, la Princesse Eugénie qui a eu lieu à la nonciature apostolique de Paris. Elle est née le 5 Mars 2007 à Miami en Floride.

Le 23 Septembre 2006 ils étaient également à Paris puis il se sont rendus en Anjou et en Lorraine (voir le compte rendu de la lettre 28). Ils ont été reçus au Château de Chambord puis à Domrémy, le village de Jeanne d’Arc, à Saumur à l’École Nationale d’Équitation et du Cadre Noir enfin de nouveau à Paris pour présider à la Sorbonne le colloque : Marie Antoinette face à l’histoire.

En 2005, le couple Princier avait commémoré le 299ème anniversaire de la dédicace des invalides ; fondés par leur ancêtre Louis XIV. Ils s’étaient ensuite rendus à la Basilique Saint Denis et au Château de Versailles. Reçus par l’Institut de la Maison de Bourbon (IMB) au pré Catelan, le 26 Septembre 2005 pour la présentation de la Princesse, 600 fidèles à la monarchie avaient fait le déplacement et la P.S.B en Lyonnais était représentée par son Président et une dizaine de membres de l’association.

POURQUOI SOMMES-NOUS LÉGITIMISTES ?

Par une prise de conscience, du bilan dramatique de la Révolution Française, par la connaissance des horreurs et des oppressions totalitaires de celle-ci, des manipulations dont a fait et fait encore l’objet le peuple de France, de la désinformation permanente orchestrée depuis les débuts mais encore quotidiennement de nos jours, de l’état de décadence de notre pays.

L’enseignement de l’histoire est frelaté, les mensonges les plus éculés sont encore enseignés dans les écoles : prenons par exemple : Le mensonge de la « prise de la Bastille par le peuple de Paris », alors qu’il s’agissait d’une opération de rôdeurs et déserteurs étrangers, Allemands et provinciaux agissant sur ordre. La décision en avait été prise à la loge des Amis Réunis et le patriote Palloy chargé par avance de la démolition, attendait les ordres depuis la veille au soir avec ses ouvriers. Le matin même une députation envoyée par le Duc d’ Orléans était venue demander au gouverneur de la Bastille de bien vouloir retirer les canons des embrasures des créneaux, ce qui avait été fait. Comme mouvement spontané on a fait mieux depuis. Il n’y a pas eu prise, mais entrée, par la porte, ouverte sur l’ordre du gouverneur de Launay. Il n’y avait aucun prisonnier politique, seulement 4 faussaires, 2 fous  et 1 pervers. Et d’un bout a l’autre de la révolution, chaque fois que la légalité sera un obstacle aux desseins de ceux qui la pilotent, il y aura une insurrection ou une émeute pour forcer le passage.(Source  » Les beaux mensonges de l’Histoire » par Guy Breton Éditions France Loisirs).

Le mensonge du prétendu peuple au pouvoir, le 10 Août 1792 sur les 176 membres de la Commune il n’y avait que deux ouvriers.

Le mensonge de la bataille de Valmy le 20 Septembre 1792 qui avait vu « la victoire des forces du progrès contre celles de l’obscurantisme », avec 24 000 français contre 100 000 Austro Prussiens sans compter les émigrés. Alors qu’il n’y eut qu’une canonnade à Valmy . Le Duc de Brunswick ayant opportunément fait demi tour avant le contact. Avait il été acheté par Danton avec les bijoux de la Couronne qui lui auraient été remis par Billaud Varenne? Le fait est, que ruiné et criblé de dettes, il s’en acquittera pour plus de 8 millions après Valmy et que certains diamants de la Couronne seront retrouvés dans sa succession en 1806.

Le mensonge démocratique, la Convention fut élue sur une base électorale de 7,5 millions de Français sur une population de 25 millions. Il n’y eut que 700 000 citoyens à accomplir leur devoir, soit un taux d’abstention de 90,67%, un record du monde. Il n’y eut que 136 députés extrémistes sur 745 élus. Ces 136 députés ne représentaient que 18% des suffrages exprimés, 0,0018% du corps électoral et 0,0005% de la population et il réussirent à plonger le premier État Chrétien du monde dans le chaos.

Le lendemain, 21 Septembre 1792, cette Convention qui ne représentait qu’elle même décrète, avec la voix de Philippe Égalité, que la monarchie est abolie en France. (Source : journal LE LÉGITIMISTE) Sans pour autant proclamer la République. Le terme de République est finalement inséré par rectification au procès verbal, le lendemain, à la séance du 22 Septembre. La proclamation de la république se fit donc sans attendre que l’assemblée fut au complet, malgré l’absence d’environ 500 députés sur 745. Nous avons le témoignage du député Fockedey arrivé à Paris le 24 Septembre au matin et qui reçu sa carte d’entrée portant le numéro 304. Il n’y avait donc encore à ce jour que 304 députés en séance 2 jours après cette proclamation.(Source : Le livre noir de la révolution française)

Si vous êtes toujours là, c’est que manifestement vous recherchez la vérité ? Attention si vous mettez le doigt dans l’engrenage, vous y passerez tout entier. Oui, on vous a menti, comme on a menti à vos Pères et aux Pères de vos Pères depuis 9 générations.

Le Génocide Vendéen …« Il n’y a plus de Vendée. Elle est morte sous notre sabre libre avec ses femmes et ses enfants. Je viens de l’enterrer dans les marais de Savernay, suivant les ordres que vous m’avez donnés. J’ai écrasé les enfants sous les pieds des chevaux, massacré les femmes, qui au moins pour celles là n’enfanteront plus de brigands. Je n’ai pas un prisonnier à me reprocher. J’ai tout exterminé. » Général WESTERMANN Décembre 1793

« Nous ferons un cimetière de la France plutôt que de ne pas la régénérer à notre manière et de manquer le but que nous nous sommes proposé. » CARRIER à Nantes en 1793

Plus vous avancerez, plus vous ferez des découvertes stupéfiantes, quand on s’intéresse à l’Histoire, on ne peux plus être Républicain.

« Vous connaîtrez la Vérité, et la Vérité fera de vous des Hommes Libres » Évangile selon St Jean 8.32

Nous ne vous proposons pas « Les Lumières du XVIII° siècle »qui ne sont qu’un coup de flash éblouissant pour ceux qui vivent dans la caverne. Nous vous proposons de sortir de la caverne pour venir vivre à la lumière naturelle. Il faut bien prendre conscience qu’une telle démarche va changer considérablement votre vie. Vous verrez tout sous un éclairage différent, la lumière de la Vérité est crue, sans ombres, loin du confort du clair obscur. Circonstance aggravante, le retour en arrière est impossible, une fois que vous aurez été irradiés, vous rayonnerez pour votre entourage. Votre lumière intérieure ne sera plus compatible avec l’obscurité de la caverne.

En ces temps incertains, ou tout peut basculer d’une minute à l’autre, ou l’insécurité règne à tous les niveaux même à l’international, ou nous assistons impuissants à une inversion des valeurs, où le pouvoir est tout, sauf démocratique, et où les manipulations et la désinformation sont monnaie courante, nous avons besoin de certitudes, d’un pouvoir fort, indépendant, attaché à servir le bien commun.

C’est tout naturellement que nous nous tournons vers la monarchie.

Cette monarchie qui a construit la France en quinze siècles et qui a toujours été attentive à son épanouissement.

Légitimistes, nous sommes partisans de la restauration du seul pouvoir souverain qui convient à la France et aux Français.

Ce pouvoir d’après les lois fondamentales inchangées depuis les origines est incarné aujourd’hui par le Prince Louis de BOURBON aîné des Capétiens, c’est à lui qu’échoit le devoir de redresser la France.

VIVE le ROI ! VIVE Louis XX !

Rejoignez nous, nous ne sommes pas un parti.

Nous ne faisons pas de politique, nous sommes :

LA FRANCE!

 
 

PSB Lyon est membre de :

IMB3
 

 
 

Vous pouvez nous contacter ici