Les Ordres de Chevalerie

LES DIFFÉRENTS ORDRES

DE CHEVALERIE

 

      L’ORDRE DU SAINT ESPRIT (1578)

  Henri III créa cet ordre le 31.12.1578.

Au XVII et XVIIIème siècle, ce fut l’ordre de chevalerie le plus prestigieux,

Le nom fut choisi par le Roi, en commémoration de la Pentecôte et de la descente du St Esprit sur les Apôtres. Fête pour laquelle il avait une dévotion particulière, puisque il avait été élu Roi de Pologne un jour de Pentecôte, avant de  succéder à son frère sur le trône de France.

 Siège de l’ordre : Couvent des Grands Augustins à Paris

Nombre de membres : 27, Le roi étant le grand maître de l’Ordre.

Il était réservé aux grands dignitaires du Royaume , de noblesse héréditaire, catholiques et âgés d’au moins 35 ans.

Devise :   «  Duce et Auspice  »  Sous la direction et la protection du St Esprit

Un chevalier de l’ordre du St Esprit était automatiquement chevalier de l’Ordre de St Michel, et se définissait comme « Chevalier des Ordres du Roi ».

Ordre-du-Saint--Esprit-png

La  Croix suspendue à un large ruban de couleur moirée bleu ciel est portée en  écharpe de l’épaule droite à  la hanche. ( d’où le surnom de cordon bleu )

En or émaillé, l’insigne de l’ordre rappelle une croix de type croix de malte, à 4 branches terminées par 8 pointes rappelant la Pentecôte, et d’un H rappelant son fondateur; émaillé de vert, bordé de blanc, cantonné de fleurs de lys entre chaque branche ; au centre une colombe rayonnante, la tête dirigée vers le bas; et au revers l’effigie de Saint Michel.

           Costume : un grand manteau de velours noir garni d’un mantelet de toile d’argent

Fête :   Tous les 1er Janvier

Ordre supprimé en 1791, rétabli en 1814, à nouveau  supprimé en 1830.

Plusieurs héritiers de la couronne de France ont porté l’ Ordre du Saint- Esprit:

Charles de Bourbon ( 1847- 1909 ),  » Duc de Madrid  » Charles XI.

Jacques de Bourbon ( 1870- 1931 ),  » Duc de Madrid et Duc d’ Anjou  » Jacques 1er.

Jacques- Henri de Bourbon ( 1908- 1975 ),  » Duc de Ségovie et Duc d’ Anjou  » Henri VI.

Alphonse de Bourbon ( 1936- 1939 ),  » Duc d’ Anjou et Duc de Cadix « , Alphonse II.

Louis de Bourbon,  » Duc d’ Anjou  » Louis XX qui le portait notamment le jour de son mariage et lors de l’ audience privée accordée par le Pape Benoit XVI le 8 Novembre 2008.

ordre st esprit Louis XX

 

L’ Ordre du Saint- Esprit fut l’ Ordre de chevalerie le plus prestigieux de la Monarchie Française.

 En cliquant sur le lien ci-dessous découvrez des Tableaux représentant des  rois portant le cordon de l’ordre du Saint Esprit.

http://art.rmngp.fr/fr/library/artworks/cordon-bleu-du-saint-esprit-de-louis-xvi.

 

L’ORDRE DE SAINT MICHEL (1469)

Ordre de Chevalerie créé par Louis XI  le 01.08.1469

Dédié à l’Archange Michel, Saint patron du Royaume.

Membres : chevaliers de l’ordre du Roi

 Siège de l’ordre : Grande Salle de l’Abbaye au Mont Saint Michel, puis le siège fut transféré sous Louis  XIV en 1661, aux Cordeliers.

Sous Henri II, établi à Paris, à la Chapelle St Michel dans le  Palais de l’Ile de la Cité.

Nombre de membres : maximum  36

Devise :  «  Immensi Tremor océani »  L’effroi de l’immense océan

220px-Saint_Michel-Order

Au collier fut substituée une croix en or émaillé soutenue par un ruban non moiré.

Costume :   Manteau blanc avec chaperon de couleur cramoisi.

Fête :   Tous 8 mai jour anniversaire de l’apparition de l’archange St Michel au Mont Tombe.

Le nombre des membres au cours des années augmenta considérablement, diminuant d’autant le prestige de cet ordre.  Louis XIV octroya de nouveaux statuts en 1665 afin de récompenser des écrivains, artistes, magistrats…)  Cet ordre compta jusqu’à 500 membres, dont Michel Eyquem de Montaigne, Maire de Bordeaux, Julien Hardouin Mansart, André le Notre…

Ordre supprimé en 1791, Louis XVIII le recréa en 1816 et il fut de nouveau supprimé en juillet 1830 par la charte constitutionnelle rénovée de Louis Philippe.

Quelques médaillés de l’ordre de Saint Michel :

  • Imbert de Batarnay (1438-1523), conseiller des rois de France, de Louis XI à François Ier.
  • Jean II de Bourbon (14261488duc de Bourbonpair de France (1469, première promotion).
  • Louis de Bourbon († 1487), comte de Roussillon, amiral de France (1469, première promotion).
  • Charles de Carbonnières, chevalier, seigneur de Jayac et d’Archignac dit « Monsieur de Jayac » fait chevalier de l’Ordre du Roi par brevet le 14 septembre 1570.
  • Christophe Juvénal des Ursins (mort en 1588), seigneur de La Chapelle-Gauthier et de Doue, marquis de Trainel, chevalier de l’Ordre du Roi (reçu en 1562), lieutenant général au gouvernement de Paris de l’Île-de-Francechevalier du Saint-Esprit (brevet n°12, reçu le 31 décembre 1578)
  • Louis de Luxembourg (14181475comte de Saint-Polconnétable de France (1469, première promotion).
  • Charles Le Brun (1619-1690) artiste-peintre et décorateur français, premier peintre du roi, directeur de l’Académie royale de Peinture et de Sculpture, et de la Manufacture royale des Gobelins. Il s’est surtout illustré dans la décoration du château de Versailles et de la galerie des Glaces.
  • Bernard de Lentivy, prêta serment le 8 septembre 1638 (BnF MsFr 22344, fol.157)
  • Michel de Montaigne (1533-1592), chevalier en 1577
  • Guillaume de Montmorency (1453-1531)baron de Montmorency, seigneur de La Rochepot,
  •  d’Ecouende Chantilly, de Damville, de Conflans, de Thoré, de Chavercy, d’Offoix, de Montespilloir,«premier baron chrétien», chevalier de l’ordre du roi
  • Anne de Montmorency (1492-1567)duc de Montmorency et de Damville, puis duc de Montmorency et pair de Francecomte de Beaumont-sur-Oise et de Dammartinvicomte de Melun… ; « premier baron de France » ; Grand maître de Francemaréchal de Franceconnétable de France (1538), chevalier de l’ordre du roi20
  • François de Montmorency (1530-1579), duc de Montmorency et pair de France, comte de Dammartinbaron de Châteaubriant et seigneur de l’Isle-Adammaréchal de Francegrand maître de France, chevalier de l’ordre du roi
  • Hyacinthe Rigaud (1659-1743), peintre, chevalier (1727)

L’ORDRE ROYAL ET MILITAIRE DE

SAINT LOUIS (1693)

Ordre_de_Saint-Louis_GTColl

 

Ordre de Chevalerie créé par Louis XIV le 05.04.1693

Au fil du temps l’armée royale n’était plus composée exclusivement par la noblesse, et le Roi voulut élargir sa reconnaissance et gratitude aux fidèles serviteurs du royaume non nobles, il fut donc attribué aux actes de bravoure pourvu que le futur chevalier soit officier, de religion catholique, avec au moins 10 ans de service.

« Il ne sera reçu dans cet Ordre que des officiers encore de nos troupes, et que la vertu, le mérite et les services rendus avec distinction dans nos armées, seront les seuls titres pour y entrer ».

Le chevalier devait prêter serment devant le Roi.

Dédié à  Saint Louis

Nombre de membre : 2000 chevaliers sous Louis XIV

Devise :   «LUDOVICUS MAGNUS INSTITUIT 1693« 

avec Trois grades : Chevalier – Commandeur et Grand Croix

Croix d’or à quatre branches anglées de fleurs de lys d’or et terminées par huit pointes boutonnées, lesdites branches portant en leur centre une queue d’aronde d’or brodée extérieurement d’émail blanc

Au centre un médaillon portant : sur la face, l’effigie en pied de Saint-Louis sur un tertre d’émail vert, ledit Saint-Louis cuirassé d’or, couvert d’un manteau bleu fourré d’hermine, en émail, tenant de la main droite une couronne de laurier en émail vert et de la main gauche une couronne d’épine aussi en émail vert, et un voile en émail blanc, posé sur un fond d’émail rouge parsemé des clous de la Passion, et entouré d’une bordure d’émail bleu portant la légende en lettres capitales d’or :

 reversordre St Louis 018012

Le revers de la médaille

Au revers, la devise de l’Ordre due à Boileau : Bellicae virtutis praemium (récompense de la vertu militaire) environne une épée en pal passée dans une couronne de laurier.

           Fête :   Tous les ans le jour de la Saint Louis le 25 août

Le  port illégal de l’Ordre de Saint Louis pouvait entraîner la dégradation, la perte de la noblesse et 20 ans de prison,  et les galères pour un roturier.

En 1791, L’ordre de Saint Louis et le  Mérite militaire  furent fondus en une seule distinction  nommée  Décoration militaire, accordée quelle que soit leur religion à tous les officiers. 5424 membres en bénéficièrent, mais cette décoration fut supprimée en Octobre 1792 ;

L’Ordre de Saint Louis fut rétabli le 28 septembre 1814 par Louis XVIII, pour être définitivement supprimé par Louis Philippe en 1830, qui privilégia la légion d’honneur, sans interdire le port de l’Ordre de Saint Louis, les bénéficiaires qui voulaient porter cette médaille en limèrent les fleurs de lys.

Pour ceux qui veulent retrouver un ancêtre, le site http://www.saint-louis.info/pages/liste/liste1.htm donne la liste des chevaliers nommés durant la restauration de 1814 / 1830 soit plus de 20 000 noms.

L’Ordre fut pendant un temps considéré à égalité avec la Légion d’honneur, créée le 19 mai 1802 par Napoléon, récompensant aussi bien les militaires que les civils, pour services rendus à la Nation dans tous les domaines, ce sont environ 3000 personnes par an qui sont distinguées actuellement par le Président de la République, soit dit-on 92 000 personnes encore vivantes parmi le million de médaillés.

 

http://www.france-phaleristique.com/ordre_saint_louis.htm

http://www.ordresaintlouis.info/pages/histoire/ordremerite.htm

http://www.ordresaintlouis.info/pages/histoire/ordremerite.htm