PSB Lyon Separateur PSB Lyon Separateur PSB Lyon Separateur

Le duc et la duchesse d’Anjou s’installent à Somosaguas

C’est le magazine « Hola » qui l’annonce : le duc et la duchesse d’Anjou quittent leur appartement de l’élégant quartier de Salamanque à Madrid pour une vaste villa avec jardin à Somosaguas, quartier résidentiel de Pozuelo de Alarcon situé à 10 kilomètres du centre de Madrid. Une résidence qui conviendra mieux aux trois enfants du couple.

Source : http://www.noblesseetroyautes.com/category/bourbon/

PSB Lyon Separateur PSB Lyon Separateur PSB Lyon Separateur

Acquisition du fouet du cocher du Sacre de Charles X

Le château de Versailles a fait l’acquisition fin 2013 du fouet de cocher du carrosse du Sacre de Charles X.Fouet-cocher-sacre-Charles-X

« Ce fouet de grand attelage à la française a été utilisé lors des cérémonies du sacre de Charles X, à Reims, le 29 mai 1825. Le carrosse de Charles X était attelé à huit chevaux ; privilège royal, les deux de tête étaient conduits par le postillon monté sur le cheval de gauche et les six autres tenus en guide par le cocher. Ce dernier tenait le fouet dans la main droite, au tiers de la poignée, le coude au corps.

Ce fouet est constitué d’un manche en bois doré et vernis, souple et effilé par le haut, orné de six bagues au décor alterné. La monture, absente ici, était montée sur la ganse que l’on distingue au bout du manche. En cuir découpé de fins lacets tressés, elle se terminait par une mèche, petite tresse de corde ou de ficelle nouée qui touchait les épaules du cheval. A la base du manche, la poignée est recouverte de velours de soie cramoisi orné en haut et en bas de bouillons de fils d’or. A son extrémité, le culot est en or, gravé de la fleur de lys avec cette inscription « Charles X, Sacré le 29 Mai 1825 ». La garniture assortie au carrosse du Corps, les dimensions tout à fait exceptionnelles de ce fouet, la préciosité de l’objet et l’inscription sur le culot en or étaient l’hypothèse que ce fouet était bien celui utilisé par le cocher du carrosse du corps lors du sacre de Charles X, et pourraient indiquer qu’à la suite des cérémonies, l’objet a été remis en cadeau honorifique à un dignitaire qui l’a ensuite fait graver en souvenir de l’évènement. L’inscription même sur un objet courant à valeur d’usage démontre l’importance et la valeur symbolique jouée par ce fouet lors de la cérémonie.

Cette œuvre originale vient compléter les collections du musée des carrosses du château de Versailles ».

Source : http://www.chateauversailles.fr

PSB Lyon Separateur PSB Lyon Separateur PSB Lyon Separateur

Entretien avec Monseigneur le Prince Louis, duc d’Anjou

Nous remercions vivement Mgr le Prince Louis d’avoir accepté cet entretien très familial. Sans prétendre se substituer à la Providence ni la devancer, mais reconnaissant sa qualité d’aîné, d’héritier des rois qui ont gouverné la France pendant les siècles de Chrétienté, les familles catholiques et françaises pourront ainsi mieux le connaitre et avoir à cœur de prier pour lui, pour sa famille et pour la France.

Monseigneur, pourriez-vous pour nos lecteurs, vous présenter, vous et votre famille ?

Mariés depuis 2004, nous avons trois enfants, Eugénie, l’aînée née en 2007 et deux garçons, des jumeaux nés en 2010, Louis duc de Bourgogne et Alphonse duc de Berry. Personnellement je suis très attaché à la famille et à ce qu’elle représente. J’ai connu dans mon enfance plusieurs épreuves notamment avec la mort de mon frère et, cinq ans plus tard, celle de mon père, j’avais alors quatorze ans.  C’est à ce moment que, du fait de ma position dynastique d’aîné de la Maison de Bourbon,  je suis devenu le successeur légitime des rois de France. Quel héritage pour un jeune adolescent !  Vous pouvez imaginer combien ces années furent difficiles sur le plan personnel. Un de mes recours fut bien évidement la famille qui me restait, jusqu’au moment où j’ai fondé la mienne. Avec mon épouse, la Princesse Marguerite, nous sommes très attachés à protéger nos enfants à qui nous voulons transmettre à la fois notre amour et le sens des valeurs et des responsabilités.

Le Prince Louis de Bourbon en famille

Lire la suite…

PSB Lyon Separateur PSB Lyon Separateur PSB Lyon Separateur

Le patrimoine français détruit

Abbeville1Depuis la révolution française une multitude de joyaux du patrimoine français ont été détruits. Ces constructions témoignaient du travail d’exception réalisé par les générations antérieures au service d’un pays, d’un peuple et d’une foi. Ce patrimoine était le fruit du Génie Français se manifestant en architecture, sculpture, peinture, orfèvrerie et autres métiers d’art. Par delà la destruction physique du patrimoine c’était bien la destruction de la mémoire d’un pays qui est ciblée. Lire la suite…

PSB Lyon Separateur PSB Lyon Separateur PSB Lyon Separateur