Dates importantes de Lyon

DATE Histoire de LYON   DATE Histoire de France
43 AV J.C Fondation de LYON par Munatius Plancus Gouverneur de la Gaule et Fondateur de la Colonie de Lugdunum   58-52 AV J.C. Guerre des Gaules
II °siècle Le christianisme se répand à Lyon et la région    
177 Pérsécution des chrétiens de Lyon      
177 / 202 Saint Irénée Evêque de Lyon      
197 Pillage de Lyon par les troupes de Septime-Sévère   267 Début des invasions barbares
443-474 Occupation burgonde de la rive gauche du Rhône et de Lyon   406 Invasion germanique
534 Le lyonnais fait partie du Royaume Franc   481 CLOVIS, roi des Francs
549 Fondation légendaire par Childebert du 1er hôpital de Lyon      
733 Charles Martel s’empare de Lyon et refoule les Sarrasins   731 Invasion des Sarrasins dans le midi de la France
798 Leidrade d’origine germanique, Evêque de Lyon de 798 à 814, Bibliothécaire de Charlemagne, il fit renaitre l’Ecole cléricale et le scriptorium (*)    
843 Le Lyonnais attribué à la Lotharingie, aux partages de Verdun   768-814 Charlemagne
852 / 875 Saint Rémy – Evêque de Lyon      
870 Charles-le-Chauve bat Gérard de Roussillon à Lyon   823-877 Charles-le-Chauve
879 Assemblée de Mantaille; Lyon se rattache au royaume de Provence 843 Traité de Verdun
Fin du X° siècle Le Lyonnais se divise en Lyonnais, Forez, Roannais, Beaujolais.      
928-942 Lyon aux Carolingiens   922-936 Raoul 1er
942-1032 Lyon fait partie du royaume d’Arles   936-954 Louis IV d’Outremer
1032 Rattachement de Lyon au Saint Empire romain germanique   937-993 1024-1039 Conrad le Pacifique, roi de Bourgogne transjurane Conrad II le Salique, roi des Germains et empereur
1157 Frédéric Barberousse concède ses droits sur Lyon à l’archevêque Héraclius de Montboissier   1152-1190 Frédéric 1er Barberousse
1173 Traité de partage entre l’archevêque de Lyon et le Comte de Forez      
1245 Grand Concile tenu par Innocent IV où fut déposé l’empereur Frédéric II   1226-1270 Saint Louis, Roi de France
1268-1271 Lutte des bourgeois contre les archevêques      
1269 Arbitrage de Saint Louis   1270-1285 Philippe III le Hardi
1271 Arbitrage de Philippe III le Hardi      
1273 Concile tenu à Lyon par Grégoire X      
1292 Philippe le Bel prend les bourgeois sous sa protection. Installation d’un gardiateur royal   1285-1314 Philippe Le Bel
1305 Couronnement à Lyon du pape Clément V en présence du Roi Philippe IV le Bel.      
1307 Conventions entre Philippe Le Bel, l’archevêque et les Bourgeois, dites « Philippines »      
1312 Rattachement de Lyon à la France      
1320 Constitution de la Commune Lyonnaise par la Charte du 21 juin   1328-1350 Philippe de Valois, Roi de France
1360-1364 Les Tards-venus en Lyonnais      
1420 Le Dauphin Charles institue les premières foires   1422-1460 Charles VII
1435-1445 Ravage des Ecorcheurs      
1463 Institution de 4 foires annuelles   1460-1483 Louis XI
1473 Premier livre imprimé par Barthélemy Buyer – Imprimeur Conseiller de la Ville Inhumé en l’Eglise de St Nizier. Lyon capitale de la soie, mais aussi capitale du Livre avec des poètes comme Maurice Scève, Louis Labé, et patrie des botanistes (famille de Jussieu)      
1476 (23.03 au 10.07) Louis XI fit son entrée à Lyon après un pèlerinage à Notre Dame du Puy et y reste 5 mois.      
1478 Premier livre à gravures   1483-1498 Charles VIII
1494-1540 Lyon capitale provisoire du royaume pendant les guerres d’Italie   1498-1515 Louis XII
1529(25/27avril) Révolte de la Grande Rebeyne   1515-1547 François 1er
1536 François 1er va à Montbrison prendre possession du Comté de Forez      
1546 Première Eglise réformée lyonnaise   1547-1559 Henri II
1562(29/30avril) Prise de Lyon par les troupes protestantes du baron des Adrets, suivie des prises de Feurs, Montbrison, Montrond, en Forez      
1563 (15 juin) Rentrée des troupes royales. Fin de la domination protestante      
1572 (31.08/02.09) Saint Barthélemy lyonnaise   1572 (23 août) Saint Barthélemy
1589 Lyon adhère à la Ligue   1589 1589 – 1610 Assassinat d’Henri III Henri IV
1595 Henri IV fait son entrée à Lyon. C’est dans cette ville que ses noces avec Marie de Médicis y seront célébrées à la Cathédrale Saint Jean le 16.12.1600   1599 Edit de Nantes
1630 (02.05) Louis XIII, n’y séjourne pas car il part guerroyer en Savoie, mais laisse sa mère,Marie de Médicis et son épouse Anne d’Autriche, ainsi que la Cour et le Conseil Royal.      
1642 Exécution de Saint Mars et de Thou   1643 Avénement de Louis XIV
1643 (12/03) Vœu des Echevins En 1643, pour conjurer la peste qui sévit, les échevins promettent de monter à Fourvière chaque année, le jour de la NATIVITE, pour offrir au sanctuaire au cours d’une messe, un écu d’or et 7 livres de cire blanche. Peu de temps après le mal recule, leur voeu est exaucé. La basilique est vouée et consacrée à la Vierge conçue sans péché. 2 siècles avant la proclamation du dogme défini par Pie IX de  » l’Immaculée Conception »      
1646-1655 Construction de l’Hôtel de Ville   1715 1774 1789 Louis XV Roi de France Louis XVI Convocation des Etats-Généraux
1653 / 1693 Camille de Neufville de Villeroy – Archevêque de Lyon Gouverneur Lyonnais en 1646      
1790 Première municipalité lyonnaise et formation du département de Rhône et Loire   1790 (14 juillet) Fédération parisienne
1790 (30 mai) Fédération lyonnaise      
1793 (29 mai) Insurrection lyonnaise victorieuse des Jacobins   1793 (21.01) Louis XVI guillotiné
1793 (8.08/9.10) Siège de Lyon. Le département est scindé en deux : le Rhône et la Loire. Lyon devient Ville affranchie   1793 (31.05/2.06) Les Montagnards éliminent les Girondins de la Convention
1793-1794 Terreur lyonnaise de Novembre à Avril      
1795 Lyon reprend son nom par décret      
1802 Réunion de la « Consulta Cisalpine »   1800 Napoléon Bonaparte, 1er Consul
1802 / 1815 Cardinal Joseph FESCH Archevêque de Lyon Oncle de Napoléon 1er, mort à Rome en 1839      
1804 Passage de Pie VII   1804 Napoléon, empereur
1805 Séjour de Napoléon à LYON      
1810 Loi remettant à l’Etat le droit d’autoriser l’exploitation des mines      
1814 Première occupation autrichienne      
1815 Retour de l’Ile d’Elbe et deuxième occupation autrichienne   1815 Les Cent jours
1827-1832 Construction de la première ligne de chemin de fer française de Lyon à Saint -Etienne   1830 Révolution de Juillet. Avénement de Louis-Philippe
1831 (20/22.11) Insurrection ouvrière de la Croix-Rousse « Vivre en travaillant, mourir en combattant »      
1834 (9/14.04) Emeute ouvrière qui fit 200 victimes   1848 1852 1870 / 1871 II° République Second Empire Guerre Franco-allemande
1839 / 1870 Cardinal Louis-Jacques-Maurice de BONALD Archevêque de Lyon      
1848 Renouvellement du vœu des Echevins par le Cardinal de BONALD      
1852 Le 8.09 Inauguration de la statue de la Vierge, reportée à cause d’une crue au 8.12. « O, Marie cette ville est à Vous, protégez-la !)      
1870 (8.10) Pétition des dames, et vœu pour préserver la ville de la guerre contre la construction d’un nouveau sanctuaire. Vœu exaucé. Par 3 fois l’ennemi prussien reçut l’ordre de marcher sur Lyon, 3 fois l’ordre fut retiré, et la paix signée le 1.03.1871      
1872 (7.12.) Pose de la 1ère pierre du futur sanctuaire de Fourvière      
1884 (2.06) Pose de la dernière pierre (architecte Pierre Bossan 1814/1888)      
1894 (21 Juin) Assassinat du Président Sadi Carnot      
1896 (16.06) Consécration de la Basilique de Fourvière      
1914 Rétablissement d’une Foire internationale d’échantillons   1914 / 1918 Guerre mondiale
1940 (19/30.06) Première occupation allemande, Lyon en zone libre, voit affluer les réfugiés   1939 / 1945 Guerre mondiale
1942 – 1944 Deuxième occupation allemande pendant 2 ans, et 5000 exécutions dans la région. Le 2 septembre les allemands évacuent la ville en faisant sauter les ponts      
1944 (3.09) Libération de LYON par l’armée de de Lattre de Tassigny et les troupes américaines.      
         
         
  Source : Visages du Lyonnais par André Gibert – Alice & Henri Joly – Louis Pize – Gabriel Magnien – René Jullian      
(*) Scriptorium : Le mot scriptorium désigne l’atelier dans lequel les moines copistes réalisaient des livres copiés manuellement, avant l’introduction de l’imprimerie en Occident.

Les Papes dans le Diocèse de Lyon

LES PAPES DANS LE DIOCESE DE LYON

En dehors de Rome et Avignon, la ville de Lyon est celle qui reçut le plus de papes et le plus longtemps, jusqu’à se voir surnommée « la seconde Rome » par Nicolas de Curbio, biographe du Pape Innocent IV. 

JEAN VIII

(872 / 882)

Fin mai 878 JEAN VIII passe par Lyon pour se rendre au Concile de Troyes, accueilli par l’archevêque Aurélien.
URBAIN II

(1088 / 1099)

Du 8 au 15 octobre 1095 URBAIN II fait halte à Lyon sur la route de Clermont-Ferrand où il annonce la première croisade le 27 novembre. Il confirme la primatie de l’archevêque de Lyon face à l’archevêque de Sens auquel le Pape Jean VIII avait attribué le titre. L’archevêque Hugues l’accompagne dans son voyage.
PASCAL II

(1099 / 1118)

27 janvier au 2 février 1107 PASCAL II réside à Lyon.
29 janvier 1107 PASCAL II consacre l’église abbatiale Saint-Martin d’Ainay et nomme son abbé,Gaucerand, archevêque.
GELASE II

(1118 / 1119)

Du 14 au 18 janvier 1119 GELASE II venu se réfugier en France passe par Lyon sur la route de Vézelay. Il est accueilli par l’archevêque Humbald. Il meurt à Cluny.
CALIXTE II

(1110 / 1124)

4 février 1119 (Guy de Bourgogne), élu pape à Cluny le 2 février, passe par Lyon pour aller se faire couronner dans sa cathédrale de Vienne le 9 février.
Du 22 janvier au 1er février 1120 CALIXTE II passe par Lyon pour rejoindre Rome.
Le 23 janvier 1120 CALIXTE II confirme la fondation du prieuré de Beaulieu près de Roanne.
INNOCENT II

(1130 / 1143)

En octobre 1130 (incertain) INNOCENT II est à Lyon.
4 mai 1130 INNOCENT II est à Roanne où il signe deux bulles.
13 et 14 novembre 1130 INNOCENT II passe à Lyon.
Du 17 au 26 février 1132 INNOCENT II est à Lyon.
Le 12 février 1132 INNOCENT II consacre l’église Saint-Nicolas de Beaujeu.
EUGENE III

(1145 / 1153)

Le 22 mars 1147 EUGENE III sur la route de Paris pour présider le Chapitre de l’Ordre des Templiers s’arrête à Lyon, accueilli par l’archevêque Aimeric Guerry.
INNOCENT IV

(1243 / 1254)

Du 2 décembre 1244 au 19 avril 1251 réside à Lyon durant 6 ans , hôte du cloître de Saint-Just. Il nomme Philippe de Savoie archevêque en 1245. Il fixe la date de la Nativité de Marie au 8 septembre. Il consacre le maître-autel de la cathédrale.
Du 28 juin au 17 juillet 1245 INNOCENT IV préside le Concile œcuménique de Lyon et choisit Philippe de Savoie comme archevêque
En juillet 1248 INNOCENT IV reçoit Louis IX qui passe à Lyon en Juin 1248 pour aller en Terre Sainte (8ème croisade). Avant son départ il consacre la nouvelle église Saint-Just (selon Pouzet1929). Après son départ il écrit plusieurs lettres d’indult (1251, 1252)
GREGOIRE X

(1271 / 1276)

Du 18 novembre 1273 au 13 avril 1275 Chanoine de la Primatiale, réside à Lyon, accueilli par l’archevêque Pierre de Tarentaise qu’il nomme cardinal-évêque d’Ostie et qui sera son successeur. Il nomme à sa place Adémard de Roussillon.Il reçoit Philippe le Hardi.
Du 7 mai (2 mai) au 17 juillet 1274 GREGOIRE X préside le Concile de Lyon.
CLEMENT V

(1305 / 1314)

Du 29 octobre 1305 (ou du 5 novembre) au 4 mars 1306 Ancien vicaire de son frère archevêque de Lyon Bérard de GOTH, réside à Lyon, accueilli par l’archevêque Louis de Villars.
Le 14 novembre 1306 Elu pape le 1er novembre à Pérouse CLEMENT V se fait couronner en l’église Saint-Just. La cérémonie est suivie d’un incident qui cause la mort de plusieurs de sa suite. Clément V va plusieurs fois se reposer à Saint-Genis-Laval et à Saint-Cyr–au-Mont-d’Or dans les propriétés du Chapitre Saint-Jean. 1er pape d’Avignon, Ville qui deviendra la résidence de la papauté pendant 68 ans
JEAN XXII

(1316 / 1334)

Le 6 août 1316 JEAN XXII est élu pape au conclave qui se tient au Couvent des Jacobins du 28 juin au 6 août 1316, Pierre de Savoie étant archevêque.
Le 5 septembre 1316 JEAN XXII est couronné à la Primatiale.
Le 18 septembre 1316 JEAN XXII quitte Lyon pour Avignon.
PIE VII

(1800 / 1823)

Du 19 au 21 novembre 1804 PIE VII passe par Lyon pour aller sacrer l’empereur Napoléon à Paris, son oncle Joseph Fesch étant archevêque. Il réside dans la propriété des frères Caille à Fourvière.
Du 16 au 20 avril 1805 Au retour de Paris Pie VII s’arrête à Lyon.
Le 16 avril 1805 Pie VII bénit la chapelle des Frères de la Salle, place du Petit Collège. Il se promène sur la Saône jusqu’à l’Ile-Barbe. Il bénit Lyon d’un immeuble de la place Bellecour (ou un groupe d’enfants).
Le 19 avril 1805 Il rouvre au culte la chapelle de Fourvière d’où il bénit la ville. (chapelle qui appartenait a une propriétaire privée Mme Besson depuis le 23 messidor An 4 soit le 11.07.1796, durant 9 ans)
JEAN-PAUL II

(1978 / 2005)

Du 4 octobre au 7 octobre 1986 JEAN-PAUL II est en visite pastorale à Lyon, Ars, Taizé et Annecy. Il est accueilli par l’archevêque Albert Decourtray et réside au Grand Séminaire Saint-Irénée, vendu en 2007 à un promoteur immobilier.

Autres articles :

Siège de Lyon et capitulation le 9 octobre 1793

Rois de France en visite à Lyon

Le Lyonnais, Terre Chrétienne

L’Abbaye Royale de l’ile Barbe

Place Louis le Grand (Bellecour)

Place Louis le Grand (Bellecour)

La place Louis-le-Grand ou place Bellecour est la plus grande place de Lyon (300 mètres de long par 190 à 220 mètres de large, soit 62 000 m2). C’est également la plus grande place piétonne d’Europe. Il s’agit à sa création d’une place royale comme il en existe dans d’autres villes du royaume. L’architecture de la place royale doit servir de cadre à la statue équestre du monarque érigée en son centre.

En son centre trône la statue équestre de Louis XIV.

La place Bellecour constitue le point kilométrique zéro de Lyon : toutes les distances sont comptées à partir de ce point. La place se situe au centre du second arrondissement entre Rhône et Saône. Elle marque l’hypercentre de Lyon et de la métropole. Depuis la place, le point de vue sur la colline de Fourvière et sa Basilique constitue la carte postale classique de Lyon.

Bellecour2

La place Bellecour avec à droite le Rhône et à gauche la Saône.

Bellecour4

La statue équestre de Louis XIV avec la Basilique de Fourvière située sur la colline éponyme.

Histoire

Dans l’antiquité les Romains installent sur le lieu des entrepôts destinés au transit des marchandises ; Le site est alors une grande île au milieu du Rhône et de la Saône, nommée Canabae. De belles demeures seront construites comme en attestent des mosaïques retrouvées à Ainay et aux Célestins. Lire la suite…

L’Abbaye Royale de l’ile Barbe

ABBAYE ROYALE DE L’ILE BARBE

 Lyon n’a pas qu’une presqu’île, mais possède

aussi une île : L’ILE BARBE

Ile-barbe.VUE AERIENNE jpg

Située en amont de Lyon, sur la Saône, dans le 9° arrondissement, dans le quartier de St Rambert, l’île Barbe. L’île tirerait son nom, du latin Insula Barbara (île sauvage) et selon la légende, de pratiques druidiques qui s’y célébraient, à moins que cela ne soit du qu’à la nature sauvage des lieux.

Il est vrai qu’une statuette représentant la « déesse mère » a été découverte en 1937 à la pointe nord de l’ile, et témoigne d’un site religieux gaulois (statuette actuellement au Musée de Saint Germain-en-Laye)

20150308_154159

Son Origine

 Deux pèlerins chrétiens : Etienne et Pérégrin s’y établirent vers l’an 208, pour fuir les persécutions romaines de Septime Sévère. Lire la suite…

Conférence Monseigneur Jean Baptiste Pompallier

JB-Pompallier2

Samedi 7 Février 2015 à 14h15.

Dans les salons de l’Escale Lyonnaise 100, rue de Créqui 69006 LYON (Métro Foch et en Bus le 4 et le 27).

Plan d’accès ‎

« Monseigneur Jean Baptiste POMPALLIER un stratège Lyonnais de l’évangélisation en Océanie au XIX° siècle»

Par Monsieur Jean SAIGNOL.

Suivie de la dédicace de ses ouvrages et du verre de l’amitié.