PSB Lyon Separateur PSB Lyon Separateur PSB Lyon Separateur

Programme 2018

PSBlysPSBlysPSBlys

Samedi
20 janvier 2018
à 10h30
au Sanctuaire Saint Bonaventure
Place des Cordeliers
Lyon 2ème

Messe à la mémoire du Roi Louis XVI et pour la France

En présence de SAR le Prince Rémy de BOURBON PARME représentant le Prince Louis

La messe sera célébrée par le Frère Louis Marie de Jésus ocd

et animée par les Trompes de Chasse de la Diane Lyonnaise

Déjeuner traditionnel sur réservation

PSB separateur

Samedi
24 février 2018
à 14h15
Lyon

Conférence de Monsieur J.P.  BAYLE

« Jean de la VARENDE, un Prince des Lettres, Un Maître pour aujourd’hui »

PSB separateur

Samedi
10 mars 2018
à 14h15
Lyon

Assemblée Générale de la PSB suivie d’une conférence


PSB separateur

Samedi
14 avril 2018
à 14h15
Lyon

Conférence de Monsieur Camille PASCAL

« Ainsi Dieu choisit la France »

Suivie d’une dédicace

PSB separateur

Samedi
26 mai 2018

Grande Fête Catholique et Légitimiste du Lyonnais et de la Bourgogne

PSB separateur

Vendredi
8 juin 2018
à 18h30
Lyon 5ème

Messe à la mémoire de Louis XVII et de Madame Elisabeth

Église Saint Georges Quai Fulchiron LYON 5°

PSB separateur

Samedi
13 octobre 2018
à 11h00
Lyon 5ème

Messe à la mémoire de la Reine Marie Antoinette

Église Saint Georges Quai Fulchiron LYON 5°

Suivie d’un déjeuner sur réservation

PSB separateur

Samedi
17 novembre 2018
à 14h15

Conférence de Madame Odile BORDAZ

« Les Mousquetaires de la garde du Roi  au temps de Louis XIV »

Suivie d’une dédicace

 Nos conférences sont ouvertes à tous. 

Renseignements complémentaires

PSB Lyon Separateur PSB Lyon Separateur PSB Lyon Separateur

Décès de la Duchesse de Franco

On a perdu Carmen Franco

PUBLIÉ LE  PAR FABRICE BLUSZEZ

image article

Louis de Bourbon

Louis de Bourbon  l’a annoncé lui-même ce vendredi 29 décembre 2017 : sa grand-mère, Carmen Franco, est décédée à Madrid (Espagne).

En quoi ça nous concerne ? Hé bien ce  Louis Alphonse de Bourbon est prétendant officiel à la couronne de France, descendant des Bourbons.

Le petit-fils du roi Louis XIV était devenu roi d’Espagne sous le nom de Philippe V. Comme la branche française des Bourbons s’est éteinte, et qu’on a mis sur le trône des Orléans (là, le prétendant est Henri, comte de Paris), il reste donc cette branche espagnole, dite « légitimiste ». Et sur les armes d’Espagne figurent toujours les fleurs de lys sur fond bleu.

D’ailleurs, Louis-Alphonse de Bourbon, 43 ans, déclare en  2009 : « Comme le disait mon père, je ne prétends à rien, je suis le chef de la maison de Bourbon en tant qu’aîné des Capétiens et des descendants de nos rois. »

Cela dit, sa grand-mère, qui s’est éteinte aujourd’hui à Madrid, à 91 ans, d’un cancer, fut Carmen Franco, fille unique du Général FRANCO. Sa maman s’appelait Carmen aussi, Carmen Polo. Carmen Franco avait été fait « duchesse de Franco » par le roi Juan-Carlos d’Espagne. Il leur devait beaucoup. Avec eux, il a appris la patience : Francisco Franco, caudillo depuis 1939, n’est décédé qu’en novembre 1975…
 

Francisco Franco, son épouse Carmen Polo et leur fille, Carmen Franco, que l’on retrouve (à droite) quelques dizaines d’années plus tard.

https://www.parisdepeches.fr/16-Politique/128-75_Paris/12138-perdu_Carmen_Franco.html

Carmen Franco avait annoncé cette année qu’elle souffrait d’un cancer en phase terminale. Elle restait la présidente d’honneur de la Fondation nationale Francisco Franco, créée pour célébrer la figure du « Généralissime, Caudillo par la grâce de Dieu », mort de maladie en 1975 après 36 ans au pouvoir  en Espagne

Traduction du message de Louis de Bourbon sur Instagram

 » Dieu a rappelé « Man », mais  elle  n’est  pas partie,  je la garderai toujours dans mon cœur. Elle a marché sur la pointe des pieds  pendant 91 ans  laissant un fabuleux souvenir à tous  ceux qui l’ont connue et à moi un énorme vide. Chère Man, tu seras toujours ma super grand- mère, ma seconde mère. Un de mes piliers, et un  exemple à suivre ( tu fus une grande chrétienne, avec beaucoup de valeurs  et très gentille, tu aimais voyager et découvrir d’autres  lieux, tu étais une  des personnes les plus cultivées que j’ai connu, avec une grande mémoire, et toujours  informée de tout. Nous partagions des hobbies comme  discuter de la nature, et aller voir jouer au football la sélection espagnole ou le Réal Madrid, je suis impressionné par la grande dame que tu as toujours été, avec ta connaissance de l’être, ton élégance, ton intégrité, ta sérénité, ta joie, ta patience, ta sincérité, ta force et ton ouverture d’esprit) Si j’avais à te définir, je répéterais ce que mon cousin dit : « Man est Man »; je t’aime beaucoup.  »

PSB Lyon Separateur PSB Lyon Separateur PSB Lyon Separateur

NOEL 2017

JOYEUX NOEL A TOUS

 

La Vierge aux Anges
William Adolphe Bouguereau
(1825 – 1905)

Le président et les membres du Conseil  d’Administration de Présence du Souvenir Bourbonien en Lyonnais vous souhaitent une sainte et belle  fête de Noël 2017 entourée de tous ceux qui vous sont chers, remplie de paix, d’amour, de partage et d’espérance

December 24, 2017    

Message de Noël de Louis et Marie-Marguerite de Bourbon, Duc et Duchesse d’Anjou

«  En cette fête de Noël, que la France, réunie autour de la Sainte Crèche, dans l’esprit de son Baptême et inspirée par les Saints et Saintes qu’elle a donnés au monde, retrouve paix, espérance, confiance en elle et en sa mission. »

         Louis et Marie-Marguerite de Bourbon, Duc et Duchesse d’Anjou

 
PSB Lyon Separateur PSB Lyon Separateur PSB Lyon Separateur

Montre de Charles X

Mise en vente d’une montre de poche historique : celle de Charles X, dernier roi de France

 

La maison de ventes aux enchères Leclere MDV et son expert horloger Pierre-Jean Chabalier, vont proposer lors d’une vente qui se tiendra le 18 décembre prochain à Drouot (Paris), la montre de poche en or de Charles X, qui fut « tout simplement », le dernier roi de France et de Navarre (1757-1836). Un garde-temps historique !

Né à Versailles en 1757, Charles-Philippe de France fut fait comte d’Artois à sa naissance par son grand-père, le roi Louis XV (1705-1774). Ses frères aînés seront les futurs rois Louis XVI (1754-1793) et Louis XVIII (1755-1824). La chute de la Monarchie et la Révolution française le portèrent en exil tout d’abord en Allemagne, puis ensuite en Angleterre où il initia un premier mouvement contre-révolutionnaire.

A la chute de Napoléon en 1815, la famille royale française revint sur le trône. Louis XVIII puis Charles X se succédèrent avant que ce dernier n’abdique en faveur de son petit-fils le duc de Bordeaux, sans succès. Charles X passera la fin de sa vie en exil au château de Lulworth en Angleterre, au palais Holyrood en Ecosse, au château de Prague avant de s’éteindre à Görz qui se trouvait alors en Autriche.

Son petit-fils, Henri d’Artois duc de Bordeaux et comte de Chambord, aussi appelé Henri V, passa lui aussi sa vie en exil… En Ecosse et à Venise avant de décéder au château de Frohsdorf en Autriche. Il fut, rappelons-le, le dernier représentant de la famille royale française.

 

Cette montre qui est proposée à la vente le 18 décembre prochain à Drouot fut achetée à Londres par Charles X lors de son premier exil entre 1799 et 18143. Celle-ci sera ensuite léguée à son petit-fils et héritier Henri d’Artois duc de Bordeaux, comte de Chambord dans la collection duquel le royal garde-temps est mentionné en date du 14 juin 1883.

Pour mémoire et pour preuve de la « descendance directe » de ce garde-temps, un article publié à l’époque dans L’Impartial des Alpes par deux journalistes de l’Evénement et Le Clairon rapporte : (…) au premier étage, les appartements des secrétaires et de la dame d’honneur. Partout même austérité. Un papier simple à fleurs de lys d’or couvre les murs, mais partout les objets d’art -ou mieux, les objets historiques– pullulent. On se heurte à chaque pas à des souvenirs précieux. Ils ne sont plus étalés dans la galerie publique d’un musée, mais dans les vitrines intimes, sur les murs privés d’un chef de famille. Voici le masque moulé de Henri IV et son panache noir, (…) et la montre de Charles X, et les armes de Louis XV, … ».

Il s’agit là de l’unique montre connue ayant appartenu à un roi de France et encore à ce jour détenue dans la descendance directe de la famille royale. Elle fut conçue par les horlogers anglais James et William Reid de Ball Alley.

Cet atelier d’horlogerie britannique spécialisé dans les chronomètres de marine, exerça entre 1789 et 1829 sur la très prestigieuse Lombard street, au cœur de Londres. Plusieurs de leurs clients furent des officiers de la Royal Navy. Ce garde-temps historique (et le mot est faible) est présenté dans d’excellentes conditions esthétique et de fonctionnement. A noter la présence d’un certificat de contrôle (2012) de Philippe Prutner, maître-horloger, sociétaire des Grands Ateliers de France et membre du CNES des Métiers d’Art.

Deux chronomètres de poche signés à l’identique « James Reid » et provenant de la collection C. A. Ilbert (1888-1956) se trouvent aujourd’hui au British Museum.


Belle et historique montre de poche chronomètre en or à échappement à détente-ressort ; balancier compensé et spiral cylindrique isochrone (modèle de calibre déposé par Thomas Earnshaw en 1784 à Londres).
Mouvement à platine dorée signé « Reid Ball Alley, Lombard Street »
Cadran émaillé blanc indiquant les heures en chiffres romains, aiguilles « Poires » en or.
Fond de boîtier gravé au chiffre de S. M. Charles X sous couronne royale de France. Londres, circa 1800
Diamètre : 54mm – Epaisseur : 22mm.

La montre est livrée dans un coffret aux armes de France et accompagnée d’une lettre du Prince, actuel propriétaire, héritier et descendant du roi Charles X.

https://www.montres-de-luxe.com/Mise-en-vente-d-une-montre-de-poche-historique-celle-de-Charles-X-dernier-roi-de-France_a13341.html
PSB Lyon Separateur PSB Lyon Separateur PSB Lyon Separateur