Saint Louis 2014 – suite

SL1

SAINT DENIS

Le Centre des monuments nationaux présente « la lisière du vible » une œuvre lumineuse de Nathalie Junod Ponsard du 4 octobre 2014 au 4 janvier 2015, dans le cadre de l’année Saint Louis.

L’artiste Nathalie Junod Ponsard propose une œuvre lumineuse sur les quatorze gisants des seize commandés par Saint Louis en 1267, et en lien avec le monument à la gloire de Dagobert. Ces rois et reines de pierre, aux yeux grands ouverts sur l’éternité, étaient alors peints de couleurs chatoyantes.
Les 14 gisants, faisant partie des plus anciens de la basilique, sont habillés par un faisceau étroit de lumière qui depuis le front, souligne le nez des souverains, puis se prolonge sur le drapé du corps. La couleur change imperceptiblement du rouge au bleu évoquant la polychromie ancienne des sculptures. Sur le tombeau du roi Dagobert une ligne lumineuse et horizontale souligne le gisant, la lumière recrée l’horizontale de l’appui du corps couché. Au centre de la nef, à l’emplacement ancien du somptueux tombeau d’orfèvrerie de Saint Louis, fondu au XVe siècle, une forme lumineuse, circulaire, symbole d’éternité, se projette au sol et évoque ainsi le souvenir du roi saint.

« La lumière change de façon imperceptible de chromatique passant du rouge au bleu par le pourpre. Continuité et discontinuité de la forme lumineuse engendrent mobilité de la statuaire, du gisant ; une métamorphose » Nathalie Junod Ponsard.

Retrouvez les conférences autour de l’exposition
Saint Louis l’Africain : entre Histoire et légendes
Martyr chrétien ou marabout converti à l’Islam ? La captivité de Louis IX en Egypte en 1249 et sa mort à Carthage en 1270 a suscité des légendes de part et d’autre des deux rives de la Méditerranée, au point de servir la politique coloniale et missionnaire de la France au XIXe siècle- par Yann Potin, Historien, chargé d’études documentaires aux Archives nationales
Samedi 18 octobre 2014, 19h00
Entrée libre
– Saint Louis et Saint-Denis : miracles, tombeaux et culte
L’abbaye de Saint-Denis a été la gardienne du tombeau d’orfèvrerie de Louis IX, le plus beau du monde selon le chroniqueur Guillaume de Nangis, puis des reliques de Saint Louis à partir de sa canonisation en 1270. Mais elle a aussi joué un rôle clé dans la mise en place et le développement du culte du saint roi. Quelle stratégie a-t-elle déployé pour y parvenir ? »
par Elizabeth A.R. Brown, Professeur émérite, Université de la ville de New York et Damien Berné conservateur au musée de Cluny, musée national du Moyen Âge.
Samedi 25 octobre 2014, 19h00

Entrée libre

Découvrez également le programme des visites commentées et des visites familles
Visites commentées :
« À LA DECOUVERTE DU ROI SAINT LOUIS »
Vous êtes curieux d’histoire, vous ne connaissez Saint Louis que de réputation, venez passer une heure conviviale à la découverte, du « roi de Saint-Denis », ses réalisations et ses liens avec l’ancienne abbaye royale de Saint-Denis. Parcours commenté dans la basilique.
« Saint Louis, le roi de Saint-Denis » : de l’histoire au mythe.
Dimanches 5 octobre, 19 octobre, 2 novembre, 16 novembre, 30 novembre, 14 décembre à 16h00.
Visites gratuites accessibles après acquittement du droit d’entrée à la nécropole..

Informations pratiques

Date : du 4 octobre 2014 au 4 janvier 2015
Tarifs : Droits d’entrée habituels du monument
Horaire : Ouvert tous les jours
Du 1er avril au 30 septembre, de 10h à 18h15 et le dimanche de 12h à 18h15
Du 1er octobre au 31 mars, de 10h à 17h15 et le dimanche de 12h à 17h15
Tél. : 01 49 21 14 87
Mail : reservations.basilique@monuments-nationaux.fr

A LA CONCIERGERIE

SL2

http://www.monuments-nationaux.fr/fr/actualites/a-la-une/bdd/actu/1764/exposition-saint-louis/

Découvrez l’exposition « Saint Louis » à la Conciergerie dans le cadre du 800e anniversaire de sa naissance .
Commissariat : Pierre-Yves Le Pogam, conservateur en chef au Musée du Louvre, département des Sculptures, assisté de Christine Vivet-Peclet.
L’exposition organisée par le Centre des monuments nationaux bénéficie de la collaboration exceptionnelle du musée du Louvre et du concours exceptionnel de la Bibliothèque nationale de France.
La scénographie est assurée par l’Agence NC, Nathalie Crinière et Anne Lebas.

Louis IX, futur saint Louis, eut une influence considérable dans tout l’Occident médiéval.Sa double qualité de roi et de saint a fait du personnage une figure mythique. L’exposition retrace le parcours d’un monarque au destin singulier dont le rayonnement politique s’étend bien au-delà des frontières du puissant royaume de France.
130 oeuvres d’art d’une qualité artistique exceptionnelle témoignent de l’effervescence intellectuelle et de la grâce qui touchent les arts parisiens au XIIIe siècle.

Une visite de la Sainte-Chapelle complètera idéalement l’exposition. Monument phare du règne de saint Louis, elle a fait récemment l’objet de nombreuses recherches scientifiques qui sont révélées au travers de la projection d’extraits du documentaire « Saint Louis, à la lumière de la Sainte-Chapelle » produit pour l’occasion par Gédéon Programmes et diffusé le 12 octobre sur Arte.
Et pour poursuivre votre visite bénéficiez de l’avantageux ticket jumelé !

Dans le cadre d’un partenariat entre l’Institut Passion for Innovation de Dassault Systèmes et le Centre des monuments nationaux, les visiteurs pourront aussi voyager dans le temps grâce à une reconstitution en 3D de l’architecture du Palais de la Cité et de certains éléments disparus aujourd’hui. Ces dispositifs sont présentés en fin d’exposition et à la Sainte-Chapelle.

Informations pratiques

Date : du 8 octobre 2014 au 11 janvier 2015
Billetterie : achetez vos billets à l’avance sur ticket.monuments-nationaux.fr
Tarifs : Droits d’entrée habituels du monument
Horaires : de 9h30 à 18h – dernier accès à 17h.
Nocturnes tous les mercredis jusqu’à 20h (dernier accès 1h avant la fermeture)

MÉCÉNAT : Et PARTICIPER à la Restauration des cuisines de la Conciergerie avec l’opération « devenez mécène pour un euro de plus »

Billet jumelé avec la Sainte Chapelle.
Tél. : 01 53 40 60 80

Avec le soutien de CRH, Velux, la Fondation Saint-Louis, Sony et Stouls

PLUS une bande annonce VIDEO sur le site..

___________________

A AIGUES MORTES

SL3

http://www.monuments-nationaux.fr/fr/actualites/a-la-une/bdd/actu/1763/celebration-du-800e-anniversaire-de-la-naissance-de-saint-louis/

Le Centre des Monuments Nationaux commémore le 800e anniversaire de la naissance de Louis IX, dans les monuments attachés à l’histoire du roi saint.

La Ville d’Aigues-Mortes, fondée par le Capétien en 1240, devient le port de commerce du Royaume ; saint Louis y embarque pour les croisades de 1248 et 1270 après de longs et minutieux préparatifs.

L’exposition évoque le voyage Outre Mer du roi en suivant le texte de son compagnon et biographe, le sire Jean de Joinville.

Cette exposition temporaire sera présentée dans trois des tours-portes de la ville, et évoquera la vie du roi après sa prise de croix en 1244. L’itinéraire qu’il emprunte de Saint-Denis à Aigues-Mortes, permettra au visiteur de se replonger dans les premiers temps de l’histoire du territoire et du port capétien, au moment de l’embarquement de la croisade.
Seront ensuite présentés le périlleux voyage Outre Mer, et la navigation au temps de Louis IX, les événements militaires de la VIIe croisade qui mettront en évidence l’ampleur et l’audace d’une telle expédition.
Mais il ne faut pas réduire l’épisode des croisades à une période de conflits et de haine, c’est au XIIe et XIIIe siècle que se propagent en Occident les prodigieuses découvertes des sciences et des techniques arabes et que s’échangent dans les ports de méditerranée les épices, fruits, soieries, tapis et pierres précieuses du Moyen-Orient, dont le raffinement et l’élégance viennent enrichir les intérieurs, les tables et la mode des occidentaux.
L’exposition est répartie dans 3 tours doubles qui encadrent les portes d’accès de la cité :
Porte Saint Antoine : présentation de saint Louis et de la fondation d’Aigues-Mortes
Porte de la Marine : accent mis sur la navigation de l’époque et reconstitution de la tente de saint Louis
Porte des Moulins : saint Louis en Orient et échanges entre l’Orient et l’Occident – l’Occident et l’Orient

A ANGERS

SL4

http://www.monuments-nationaux.fr/fr/actualites/a-la-une/bdd/actu/1767/saint-louis-roi-de-france-en-anjou/

Le Centre des monuments nationaux célèbre le 8ème centenaire de la naissance de saint Louis dans sept monuments de son réseau et présente cette exposition au château d’Angers en partenariat avec le Conseil Général Maine-et-Loire.

En 1214, année de la naissance de celui qui deviendra saint Louis, l’Anjou est définitivement rattaché au domaine royal capétien. Après des décennies de lutte, les Plantagenêt doivent céder le pas. Ce n’est cependant que vers 1230 que le roi décide de transformer Angers en l’une de ses places fortes stratégiques. Il finance la construction du château d’Angers, mais aussi l’enceinte de la ville, pendant que la cathédrale est achevée et que de nouveaux établissements monastiques structurent l’urbanisme.

Si le territoire reste fortement marqué par l’empreinte du monarque, l’iconographie de saint Louis en Anjou, évoluant lentement au fil des siècles au gré du contexte politique, n’émerge qu’au XVIIème siècle. Son image s’impose dans tous les domaines artistiques, la peinture murale, la statuaire, les toiles peintes ou encore les vitraux. Mais c’est au XIXème siècle que la création tend à renouer, stylistiquement et symboliquement, avec celle du siècle de Louis IX, pour donner libre cours à une inspiration renouvelée. Diverses œuvres prestigieuses tel le grand Reliquaire de la Vraie Croix dessiné par Viollet-le-Duc seront présentées dans le cadre de cette exposition d’envergure, ainsi que de nombreux inédits d’époque dont les relevés des peintures murales de la Haie aux Bons Hommes (Farcy), un vitrail et 4 têtes sculptées polychromes provenant de la Cathédrale d’Angers, le calice et la patène de Michel de Villeloiseau.

Cette exposition se décompose en trois parties. La première concerne les arts sous saint Louis. La Cathédrale d’Angers sera évoquée par la présentation d’éléments encore inconnus du public, récemment retrouvés et identifiés. Un élément des verrières de 1235 est par exemple présenté pour la première fois.
Dans un second temps, l’exposition revient sur l’iconographie de saint Louis, roi de France et saint, avec des tableaux et des statues, des objets d’arts et des pièces documentaires du XIIIème au XIXème siècle qui illustrent le rôle du monarque et la figure du saint selon les époques et les contextes historiques.
Enfin, la dernière partie montre quelques unes des expressions les plus délicates et les mieux comprises de l’art du XIIIe siècle mais évoque aussi le couronnement des rois de France, grâce à l’interprétation du calice de Reims, ayant servi lors du couronnement de Louis IX.

CASTELNAU-BRETENOUX (jusqu’au 19/10/14)

SL5

Le Centre des monuments nationaux célèbre le 800e anniversaire de la naissance de saint Louis dans sept monuments de son réseau et présente cette exposition au château de Castelnau-Bretenoux.

L’exposition revient, à travers le voyage de saint Louis en Quercy, sur les pèlerinages effectués par Louis IX en son royaume. Chaque déplacement offre une rencontre avec son peuple, une Eglise à honorer et une relique à vénérer. Louis IX reste un roi itinérant et affirme son pouvoir à travers ses voyages. Les œuvres exposées reviennent sur les pratiques de la piété de saint Louis à travers ces nombreux voyages avec, pour point de départ, la venue du roi en Quercy en mai 1244.

En complément de l’exposition documentaire, plusieurs pièces d’orfèvrerie médiévale telles que le bras reliquaire de saint Louis datant du XIVe siècle, et des objets d’art liés au culte de ce roi sont présentés dans le parcours de visite

A POISSY

Lien ci-dessous : intéressant  Dossier de presse

http://www.ville-poissy.fr/fileadmin/TEMPORAIRE/CR_CM/2014/Dossier_presse_expo_saintlouis02.pdf

Exposition au prieuré royal saint-louis

Du 6 mars 2014 au 4 janvier 2015

dans le cadre de la Commémoration nationale des 800 ans de la naissance de saint Louis