Henri IV

220px-King_Henry_IV_of_France

Henri de Bourbon 1553 / 1610

Surnommé Henri le Grand mais aussi

le Vert Galant du fait de ses nombreuses conquêtes

Premier souverain de la branche dite de Bourbon de la dynastie capétienne.

Roi de Navarre du 9.06.1572 (décès de sa mère) au 14.05.1610

Roi de France et de Navarre le 2 août 1589 jusqu’à son décès  soit durant plus de 20 ans,

Cousin et Beau-frère, du Roi Henri III, assassiné par le moine Jacques Clément le 2.08.1589, sans descendance.

=> Arbre généalogique des Rois de France

 

SES PARENTS Antoine-de-bourbon

Antoine de Bourbon, Duc de Vendôme,

descendant de Saint Louis (Louis IX)

 

et Jeanne III Reine de NavarreJeanne-albret-navarre

(16.11.1528 / 9.06.1572 de tuberculose),

nièce par sa mère du Roi François 1er

mariés à Moulins le 20.10.1548, ils eurent 5 enfants dont 2 survécurent, Elle devient Reine de Navarre au décès de son père, le 25.05.1555.

 

SA NAISSANCE 

Au Château de  Pau  le 13 décembre 1553 

250px-ChâteauDePau

 

Son grand Père Henri d’Albret, aurait offert pour sa naissance une carapace de tortue en guise de berceau, visible au château de Pau.

Carapace-berceau_d'Henri_IV_(château_de_Pau)

Henri de Bourbon est baptisé dans la religion catholique le 6.03.1554 à Pau (2ème enfant son frère aîné étant décédé)

Il se convertit au protestantisme à la fin 1559, ayant reçu par sa mère une éducation calviniste.

Le 25.07.1593  Henri IV abjure le protestantisme et est sacré à Chartres (Reims la Ville de la Ligue lui ayant refusé l’entrée) le 27.02.1594. La cérémonie a été célébrée par l’Evêque Nicolas de Thou, qui ne pouvant oindre le roi avec la sainte ampoule utilisée à Reims par l’Evêque Remi, utilisa celle miraculeuse conservée en l’Abbaye de Marmoutier (Indre et Loire 37) qui selon la légende aurait été apportée par un ange, et aurait guéri saint Martin d’une mauvaise chute.

Paris l’acclame enfin le 22.03.1594 et il reçoit l’absolution solennelle du pape le 17.09.1595

L’Edit de Nantes signé le 13.04.1598 mettra fin aux 30 années de guerres religion, et va apporter la pacification du Royaume de France, qu’Henri IV va restaurer, ainsi que les finances du pays mis à mal par toutes ces guerres, avec l’aide de son ministre Sully (Maximilien de Bethune)., Sully explique que « pâturage et labourage sont les deux mamelles de la France ». Soucieux de son peuple, Grand bâtisseur on lui doit la Place Dauphine, le Pont Neuf.. l’embellissement de St Germain en Laye, le Château Vieux abritera tous ses enfants.

henri-iv-panache-blanc

Intelligent, conquérant, chef respecté sachant entraîner ses troupes derrière son « panache blanc » (caque orné de plumes, d’une améthyste et de perles). Connu et populaire de part son caractère de bon vivant, son goût de la bonne chère et ses nombreuses conquêtes féminines.

Vidéo intéressante sur la Vie d’Henri IV

SON DÉCÈS 

Assassiné par Ravaillac le 14 mai 1610 à 56 ans

Inhumé à St Denis

C’est après sa mort qu’il fut qualifié de « BON ROI »

 Assassinat Henri IV

SES MARIAGES

1ère épouse : Marguerite de Valois ,(1553 / 1615)

francois-clouet-marguerite-de-valois-1553-1615-circa-1572-n-1347727-0

Fille de Henri II. Instruite, mariée à son cousin de Navarre le 18 août 1572 pour des raisons politiques. Les consentements des deux époux eut   lieu sur le parvis de Notre Dame, Henri conduit sa femme à l’autel et ressort, protestant il n’assiste pas à la messe de son mariage. De part cette alliance Henri de Navarre devient le  beau frère de François II – Charles IX et d’Henri III.

Ce mariage avait pour but de réconcilier les protestants et les catholiques, mais les deux époux ne  s’entendaient pas, Henri IV obtient l’annulation de son mariage après 27 ans le  24.10.1599.

2ème épouse : Marie de Médicis (1575 / 1642)

MARIE de MEDICISl

Le mariage eu lieu le 17 décembre 1600 à la Cathédrale Saint-Jean de Lyon,

Fille de François 1er de Médicis et de Jeanne d’Autriche

Reine  le 13 mai 1610 , date de son couronnement en la Basilique Saint Denis

Elle fut la dernière souveraine sacrée Reine.

SES ENFANTS

  • Sans descendance de son premier mariage avec Marguerite de France.
  • Il eut 6 enfants avec Marie de Médicis :

– Louis XIII né le 27.09.1601  décédé le 14.05 1643, Roi de France de 1610 à 1643, marié à Anne d’Autriche infante d’Espagne (1601/1666)

– Elisabeth de France née le 22.11.1602 – décédée le 6.10.1644, mariée à Philippe IV roi d’Espagne (1605 / 1665) le 25.11. 1615 à Bordeaux.

– Christine de France née le 10.02.1606 – décédée le 27.12.1663, mariée à Victor Amédée 1er de Savoie (1587/1637) le 10.02.1619 à Paris

– Nicolas ? de France né le 13.04.1607 – décédé le 17.11.1611 avant d’être solennellement baptisé

– Gaston de France né le 24.04.1608 – décédé le 02.02.1660, marié à Marie de Bourbon (1605 / 1627) en 1626, puis époux de Marguerite de Lorraine (1615 / 1672) en 1632.

– Henriette de France née le 25.11.1609 – décédée le 10.09.1669, mariée à Charles 1er d’Angleterre (1600 / 1649) le 13.06.1625 à la Cathédrale de Canterbury.

FRERES ET SŒURS D’HENRI IV

  • Henri de Bourbon Duc de Beaumont (1551 / 1553)
  • Louis Charles de Bourbon Comte de Marle (1555/1557)
  • Madeleine de Bourbon (1556 /1556)
  • Catherine de Bourbon Duchesse d’Albret, (1559 / 1604)  Comtesse d’Armagnac et de Rodez . Elle épouse en 1599 Henri II Duc de Lorraine et de Bar, et succède à son père sur le trône de Navarre le 25.05.1555.

SES FAVORITES

Liste de ses liaisons les plus connues :

Soit 73 maîtresses recensées de 1571 à 1610 et 22 enfants légitimes ou non.

  • Fleurette de Nérac, sa favorite vers 1571 -1572  (. ? / 1592) fille d’un jardinier du Château de Nérac
  • Charlotte de Beaune-Semblançay, baronne de Sauve et marquise de Noirmoutier.

220px-CharlottedeBeauneSemblancay

Dame d’Honneur de la Reine Catherine de Médicis, maîtresse du Roi de 1572 à 1577.

  • Bretine de Duras, vers 1573-1574, fille cadette d’un meunier.
  • Louise de La Béraudière du Rouhet (1510 / 1586)  dite « La belle Rouet » en  1575, fille d’honneur de la Reine Catherine de Médicis.
  • Louise Borré, (1555 / 1632) , fille d’un notaire royal,  maîtresse de 1575 -1576, elle lui donnera un fils :

           * Hervé Borré (1576-1634)

  • Jeanne du Monceau de Tignonville, de 1577 à 1578 Fille du Président du Parlement de Paris, gouvernante de Catherine de Bourbon, sœur d’Henri IV. Amie d’enfance d’Henri de Navarre.
  • Victoire de Ayala, en 1578, Dame d’honneur de  Catherine de Médicis, espagnole
  • Mlle Rebours, en 1579  Dame d’honneur de la Reine Marguerite
  • Mlle de Montagu, en 1579
  • Mme d’Allousen 1579
  • Aimée Le Grand, en 1579 
  • Arnaudine, en 1579 
  • « La garce de Goliath », en 1579
  • Catherine de Luc, en 1579 , fille d’un médecin d’Agen. Délaissée par Henri IV, elle se laisse mourir de faim, lui a donné un enfant.
  • Anne de Cambefort, en 1579 . Elle se suicida en se jetant par une fenêtre après le départ d’Henri IV
  • Françoise de Montmorency-Fosseux (1566-6 décembre 1641),

Francoise de Montmorency

maîtresse de 1579 à 1581, fille d’honneur de la reine Marguerite. Elle eut une fille mort-née du roi en 1581 chassée de la cour en 1582 par la Reine Margot.

  • Diane d’Andoins, dite « la belle Corisande » (Gascogne née en 1554 ou 1555- décédée au château d’Hagetmau en  Février 1621),

Diane d'Andoins

sa  favorite de 1581 à 1587, cousine de Diane de Poitiers

  • Esther Imbert (ou Ysambert), (1570 / 1593) rochelaise, dite la « Belle Rochelaise » maîtresse du roi de 1586 à 1588. Elle meurt dans la misère à Saint-Denis en 1592. Elle eut un fils d’Henri IV : Gédéon mort très jeune
  • Martine, rochelaise, en 1587. Elle eut un enfant d’Henri IV.
  • Antoinette de Pons– Ribérac, marquise de Guercheville, en 1590.

Antoinette de Pons Ribérac

Elle résista peut-être au roi. 1ère dame d’honneur de Marie de Médicis.

  • Catherine de Verdun, maîtresse imaginaire
  • Gabrielle d’Estrées (née vers 1573 – 1599), maîtresse du Roi de 1591 à 1599. Elle a 19 ans le Roi 40, fille d’Antoine d’Estrées , Baron de Boulonnois, gouverneur de l’Ile de France et de Françoise Babou de la Bourdaisière.

Gabrielle D'ESTREES

Maîtresse aussi du Grand Ecuyer de France Roger Bellegarde.

Nommée Marquise de Montceaux puis Duchesse de Beaufort, appelée  par le peuple «  la duchesse d’ordure ». Elle a eu 4 enfants du Roi :

  • César (7.06.1594 / décédé en 1665) Duc de Vendôme
  • Catherine Henriette (11.11.1596 / 1663) Mademoiselle de Vendôme
  • Alexandre (19.04.1598 / 1629) dit le Chevalier de Vendôme
  • Enfant mort né, un garçon le 09.04.1599 ;

Elle décède le lendemain de l’accouchement le 10.04.1599 à 25 ans. Elle est enterrée dans le chœur de l’Eglise de l’Abbaye de Maubuisson dirigée par sa sœur Angélique d’Estrées.

Henri IV écrivait d’elle : « Mon affliction est aussi importante que l’était le sujet qui me la donne. Les regrets et les plaintes m’accompagneront jusqu’au tombeau, La racine de mon coeur est morte et ne rejettera plus.. »

  • Mme Quelin, épouse d’un conseiller au Parlement, en 1598
  • Isabelle Potier, femme du président de Boinville, de 1598 à 1599 
  • Mlle Clein, en 1599 
  • « La Glandée », fille de joie, en 1599 
  • Catherine Henriette de Balzac d’Entragues(Née à Orléans en, 1579- 9 février 1633), marquise de Verneuil, maîtresse de 1599 à 1609. Elle a 20 ans le Roi 47 ans.

catherine_henriette_de_balz

Le 01.10.1599 le Roi s’engage auprès de ses parents à épouser leur fille Henriette si elle accouche d’un garçon dans un délai d’un an, elle est enceinte 2 mois après. Elle accouchera prématurément d’un enfant mort né, le 2.06.1600 la promesse de mariage est donc caduc.

Le 17.12.1599 , L’annulation de son mariage avec Marguerite de Valois est prononcée.

Le 25.04.1600 Un traité de mariage est signé avec  Marie de Médicis  qu’il épouse en décembre 1600.

Henriette reçoit le Comté de Beaugency, et reste la maîtresse  du Roi

Le 27.09.1601 la Reine Marie de Médicis met au monde le dauphin futur Louis XIII. Henriette accouchera elle le Le 04.11.1601 d’un garçon : Gaston Henri et le  21.01.1603 d’une fille Gabrielle-Angélique

Les deux enfants seront légitimés

Elle devient ambitieuse, arrogante  et prétentieuse, complote contre le roi, voulant faire reconnaître Gaston comme le dauphin, et est disgraciée.

  •  Marie-Françoise de La Bourdaisière, demi-sœur de Gabrielle d’Estrées, en 1599
  • Jacqueline de Bueil  (vers 1580 – 1651)donne au Roi un garçon : Antoine de Bourbon Comte de  Moret, légitimé en mars 1608.

jacqueline de Bueil de moret

  • Charlotte des Essarts(née 1580 / 1651), de 1607 à 1609. Titrée Comtesse de Romorantin,

220px-CharlottedesEssarts

Elle aura 2 filles :

– Jeanne Baptiste (1608 / 1670) légitimée en mars 1608

– Marie Henriette (1609 / 1629 non légitimée

  • Marie-Charlotte de Balzac d’Entragues, entre  1606 et 1609, soeur de Catherine Henriette de Balzac d’Entragues
  • Charlotte-Marguerite de Montmorency (1594 / 1650) de 1609 à 1610 Princesse de Condé.

330px-Charlotte-Marguerite_de_Montmorency

Troisième fille du connétable de Montmorency, elle a 16 ans. Le Roi lui fait épouser son neveu le Prince de Condé, qui n’entend pas partager sa femme avec le Roi, et l’emmène à Bruxelles

  • Angélique Paulet en 1610, C’est en se rendant chez elle avec le Duc de Vendôme que le Roi s’est fait poignarder par Ravaillac. Il devait ensuite rendre visite à Sully malade

 

HISTOIRE DE LA TETE D’HENRI IV

Le mystère de la tête d’Henri IV

La sépulture du roi avait été profanée en pleine fièvre révolutionnaire, en 1793. Le lendemain de cette profanation, les restes des corps avaient été enfouis dans une fosse commune, mais la tête d’Henri IV avait disparu.

En 2010, le docteur Philippe Charlier, médecin légiste et paléopathologiste, avait annoncé aux côtés de Jean-Pierre Babelon, historien le plus connu d’Henri IV, avoir retrouvé et authentifié la tête du roi béarnais assassiné par le Charentais Ravaillac.

La tête n’est réapparue qu’au 19e siècle dans la collection privée d’un comte allemand, avant d’être acquise en 1919 par un antiquaire de Dinard, puis revendue à un couple de retraités…

henri-iv-d-apres-la-reconstitution

Extrait de sudouest.fr

La tête d’Henri IV authentifiée par l’ADN

Portrait d'Henri IV, roi de France et de Navarre.

Portrait d’Henri IV, roi de France et de Navarre.

Une collaboration franco-espagnole a établi par analyse génétique un lien de parenté incontestable entre la tête momifiée d’Henri IV et du sang séché provenant de son descendant, Louis XVI, confirmant l’authenticité de ces restes royaux.

Quand une tête momifiée a été identifiée en 2010 comme étant celle du roi Henri IV, Lire la suite…

LA POULE AU POT ET RECETTE

La légende veut que le Roi soucieux de ses sujets et de leurs problèmes pour se nourrir ait de nombreuses fois répété :

«  Si Dieu me donne encore de la vie je ferai qu’il n’y aura point de laboureur en mon Royaume qui n’ait moyen d’avoir une poule dans son pot. »

RECETTE DE LA POULE AU POT D’HENRI IV

Ingrédients : Une belle poule avec le foie, le cœur et le gésier

300 grs de jambon cru de Bayonne
6 gousses d’ail
3 œufs
Un petit verre à liqueur d’Armagnac
Persil
Noix de muscade
Bouquet garni
Oignons, clous de girofle
Navets, panets
2 cœurs de céleri branche
1 botte de poireaux
1 chou vert

 1°) Mettre à tremper 150 G de pain en miette avec 10 cl de lait

 2°) Hacher le foie, le cœur, le gésier de la poule. Hacher 300 g de jambon cru. Ajouter la mie de pain sans excédent de lait. Ajouter 6 gousses d’ail hachées, 3 œufs entiers, ¼ de botte de persil plat, une pincée de noix muscade, 3 cl d’Armagnac, sel, poivre . Bien mélanger

 3°) Saler et poivrer l’intérieur de la poule et garnir d’une partie de la farce. Coudre soigneusement Réserver au froid quelques heures.

4°) Poser la poule dans une marmite avec le cou et les ailerons Couvrir d’eau froide, porter à ébullition et écumer.

Ajouter un bouquet garni du sel de guérande et quelques grains de poivre blanc.

 5°) Après 40 mn de cuisson, ajouter 250 g d’oignons, cloutés de 4 clous de girofle. Ajouter 500 g de carottes,500 g de navets, 350 g de panets (navets jaunes) 2 cœurs de céleri branche, 1 kg de poireau en botte. Laisser cuire 30 mn environ à petit bouillon.

 6°) Blanchir le chou vert, Reconstituer 8 mini-choux avec un peu de farce à cœur. Terminer la cuisson avec un peu de bouillon gras.

 7°) Cuire 1 kg de pommes de terre à l’anglaise dans un peu de bouillon

 8°) Servir la poule avec tous les légumes autour de moutarde à l’ancienne, cornichons et gros sel

 Source : Henri IV – le règne interrompu  Forum Histoire de France

STATUE  HENRI IV / PARIS 

Une statue a été érigée 4 ans après sa mort sur le Pont Neuf, détruite à la Révolution, elle fut reconstruite et réinstallée en 1818.

P1140645_Carnavalet_Lallemand_vue_depuis_Pont-Neuf_detail_statue_Henri_IV_P194_rwk

P1060792_Paris_Ier_statue_Henri-IV_sur_le_pont-Neuf_rwk

 

POUR VISITER LE CHATEAU DE PAU

Visite virtuelle Château de Pau

http://www.chateau-pau.com/information/informations.htm