Conférence « La mission juridique de Jeanne d’Arc »

Samedi 23 novembre 2019 à 14h15.

Dans les salons de l’Escale Lyonnaise 100, rue de Créqui 69006 LYON

« La mission juridique de Jeanne d’Arc»

Par Monsieur Joseph COLOMBE, Doctorant et Universitaire.

Résumé de la conférence :

Jeanne d’Arc a une haute idée du droit. Aux menaces de condamnation de ses juges ennemis, elle répond : « tout le clergé de Rouen ou de Paris ne saurait me condamner sans droit ». Et pour cause, le droit est pour Jeanne le seul véritable titre de légitimité du roi de France. En témoigne son attachement, avant le sacre, à désigner Charles non pas uniquement comme « Dauphin » mais aussi comme « roi de France » en vertu de son droit. Ainsi, pour Jeanne, Charles est le « vrai héritier » contre le faux héritier anglais ; pour elle, le Valois a le droit, tandis que le Lancastre n’a « aucun droit ». Conformément à l’antique coutume, la succession à la Couronne de France est dans l’esprit de Jeanne des plus simple : est héritier et a le droit celui qui est le « fils du roi », celui qui est de « sang royal », ni plus ni moins, quoi qu’en dise le traité de Troyes. En somme, toute la mission de l’envoyée de Dieu est centrée sur le droit : elle veut consacrer et manifester le droit royal de Charles à Reims, elle réclame sur son passage « l’obéissance et la reconnaissance » du peuple à son vrai roi, et, boutant les Anglais, elle restaure par les armes la royauté légitime de Charles sur « tout le royaume de France ».